Chirurgie cardio-vasculaire

Chirurgie cardio-vasculaire

 

 
Chef de Service : Pr Jean-Nöel FABIANIDepartement Chirurgie Cardiaque et vasculaire

La chirurgie cardiaque est une spécialité chirurgicale traitant les affections du cœur et des gros vaisseaux thoraciques. Originellement, cette spécialité se caractérisait par la nécessité de la mise en place d’une circulation extra-corporelle (CEC) : le cœur devant être arrêté pour être immobilisé durant l’intervention, la perfusion des tissus était maintenue pendant la durée de l’opération par une pompe artificielle. Cela n’est plus nécessaire actuellement pour la plupart des interventions sur les artères coronaires et la chirurgie des valves du cœur.

SOS Aorte

Cette prise en charge multidisciplinaire est rendue possible par la collaboration de plusieurs équipes de professionnels, notamment d’une équipe de chirurgiens cardiaques, vasculaires et endovasculaires disponibles 24h/24 au sein d’un centre d’accueil dédié à la prise en charge des patients graves et/ou instables, d’une réanimation spécialisée cardiovasculaire, et d’un plateau technique de radiologie interventionnelle sur site.

Trois ans après sa mise en place, le programme rencontre un vif succès auprès des SAMU et services des urgences qui peuvent désormais référer le plus rapidement possible ces urgences vitales vers un centre d’accueil de pointe.

Faisant partie d’une famille de pathologies aortiques appelée «syndromes aortiques aigus», les dissections aortiques représentent une urgence médico-chirurgicale absolue nécessitant une prise en charge la plus rapide possible. Elles touchent majoritairement une population relativement jeune et active, entre 50 et 60 ans.

Dans 40% des cas, les patients atteints de dissection aortique encourent un risque létal avant même d’arriver à l’hôpital. Une fois à l’hôpital en attente d’un traitement chirurgical, ils sont confrontés à un risque de mort de 1% par heure. D’autre part, on observe qu’un patient hospitalisé pour une rupture d’anévrysme a une mortalité opératoire qui varie entre 50 et 90% en fonction de la localisation de l’anévrysme.

L’une des forces du programme SOS aorte de l’HEGP est la présence permanente et simultanée, au sein du même service de deux disciplines : la chirurgie cardiaque et la chirurgie vasculaire et endovasculaire. Cette collaboration demeure rare en Ile-de-France, voire quasi-inédite en province où ces deux compétences (cardiaque et vasculaire) travaillent bien souvent séparément. Ainsi, le patient présentant une urgence aortique obtient le traitement le plus adapté à sa pathologie, qu’il soit chirurgical, endovasculaire ou hybride, et non pas le traitement disponible en fonction de l’unité dans laquelle il est admis.

Depuis 2009, 287 patients ont bénéficié du dispositif SOS aorte contre 174 sur les trois années précédentes, prouvant ainsi l’efficacité d’une prise en charge coordonnée et organisée. L’année 2012 connaît une augmentation soutenue du nombre de patients dirigés vers SOS aorte.

Véritable programme visant à améliorer la qualité des soins et de la prise en charge, SOS aorte valorise la dynamique des équipes cardiaques, vasculaires, et de réanimation autour d’un projet médical de pointe.

Une équipe multidisciplinaire comprenant

  • une structure de Réanimation Chirurgicale Spécialisée
  • des Chirurgiens Cardiaques, Vasculaires et Endovasculaires
  • un Plateau Technique de Radiologie Interventionnelle

Assure une prise en charge médico-chirurgicale réactive et accessible en permanence de patients présentant une urgence aortique de tout type


VIDÉO

Le Pr Jean-Nöel Fabiani présente le service de chirurgie cardiovasculaire de l’Hôpital européen Georges-Pompidou (AP-HP).