Cardiologie

 
Chef de Service : Pr Albert HAGEGECardiologie

La cardiologie est la spécialité médicale qui étudie le cœur et ses maladies. Le médecin qui s’en occupe s’appelle le cardiologue. Par extension, il s’intéresse également aux problèmes vasculaires.

Insuffisance cardiaque

L’insuffisance cardiaque correspond à un état pathologique dans lequel une anomalie de la fonction cardiaque est responsable de la défaillance du myocarde à assurer un débit cardiaque suffisant pour couvrir les besoins énergétiques de l’organisme. Cette défaillance peut être le reflet d’une anomalie de l’éjection ventriculaire (dysfonction systolique) ou de remplissage (on parle alors de dysfonction diastolique), voire des deux mécanismes. Lorsque la défaillance atteint le ventricule gauche, on parle d’insuffisance ventriculaire gauche (insuffisance cardiaque gauche) ; lorsqu’elle atteint le ventricule droit, on parle d’insuffisance ventriculaire droite (insuffisance cardiaque droite) ; lorsque la défaillance atteint le cœur droit et gauche, on parle d’insuffisance cardiaque globale.

Maladies des coronaires

Comme tous les organes, le cœur possède une vascularisation propre. L’apport de l’oxygène est assurée par le réseau des artères coronaires. Toute diminution du flux sanguin dans la coronaire entraîne une souffrance du cœur (angine de poitrine) qui peut évoluer vers l’infarctus du territoire myocardique qui n’est plus irrigué.

Les différents stades suivants sont donc traités à l’HEGP :

  • L ’angine de poitrine stable
  • L’angine de poitrine instable et les syndromes coronariens
  • L ’infarctus du myocarde

Rythmologie

C’est une discipline qui prend en charge, pour le diagnostic et le traitement, les troubles du rythme cardiaque. Certains de ces troubles sont très bénins (certaines extrasystoles par exemple), certains peuvent être très graves faisant courir un risque de mort subite Les troubles du rythme peuvent être traités par les médicaments, l’ablation (intervention dans les cavités cardiaques grâce à un courant de radiofréquence), les stimulateurs (ou pacemakers) et les défibrillateurs (appareils capables de faire repartir le cœur en cas d’arrêt cardiaque). Ces appareils sont de plus en plus petits et peuvent être placés sous la peau. Ils se déclenchent automatiquement lorsque survient le trouble du rythme.
Toutes ces techniques sont utilisées à l’Hôpital Européen Georges Pompidou y compris les plus innovantes. L’équipe du Professeur Le Heuzey et du Professeur Lavergne a été en 2004 lauréate des victoires de la Médecine, pour la technique de l’ablation par le froid (cryothermie). Elle permet de supprimer des zones du cœur qui sont à l’origine de certains troubles du rythme, elle apporte plus de sécurité que la technique habituelle.

Cardiopathies Congénitales Adultes

Les cardiopathies congénitales sont les anomalies cardiaques survenant au cours de la formation du cœur pendant la vie intra-utérine. Elles sont extrêmement diverses, allant de la simple anomalie bénigne jusqu’à la malformation grave, nécessitant alors des interventions multiples. Les progrès de la chirurgie cardiaque au cours de ces 40 dernières années ont permis à des enfants atteints de cardiopathies congénitales d‘atteindre l’âge adulte. Cette « nouvelle population » de patients adultes ayant une cardiopathie congénitale justifie, pour un grand nombre, un suivi spécialisé.