Vie quotidienne

Vie quotidienne

Activité professionnelle

A votre sortie de l’hôpital, un bulletin de situation vous sera remis. Il fait office d’arrêt de travail.

Pour la reprise, parlez-en avec votre cardiologue. Il pourra vous conseiller.
A l’hôpital, une assistante sociale est disponible pour vous guider.

Si nécessaire, consultez le médecin du travail de votre employeur.

Tabac

A partir de combien de cigarettes suis-je considéré comme étant fumeur ?

Est considérée comme fumeur toute personne qui fume au moins 1 cigarette par jour depuis au moins 3 mois.

Que contient une cigarette ?

La fumée inhalée à chaque bouffée – ou même à chaque respiration lorsque d’autres personnes fument autour de vous (tabagisme passif)- contient des centaines de substances toxiques. Certaines sont cancérigènes.

Quel est l’impact du tabac sur ma santé ?

 

La fumée inhalée à chaque bouffée – ou même à chaque respiration lorsque d’autres personnes fument autour de vous (tabagisme passif)- contient des centaines de substances toxiques. Certaines sont cancérigènes.

Quel est l’impact du tabac sur ma santé ?

Le tabac nuit à votre santé et peut entraîner le cancer.

Sur le plan cardiovasculaire, la toxicité du tabac est multiple car :

La fumée de cigarette contient du monoxyde de carbone qui rentre en compétition avec l’oxygène transportée par les globules rouges ce qui provoque une hypoxie c’est-à-dire une diminution de l’oxygénation tissulaire
En diminuant la souplesse des artères, le tabac favorise la réduction du calibre artériel ainsi que la rupture des plaques d’athérome
Il favorise la survenue de caillots de sang qui peuvent provoquer une interruption du flux sanguin dans certains organes
Il augmente le travail de votre cœur par l’augmentation de votre fréquence cardiaque et de votre tension artérielle

Arrêter est tellement difficile…

 

La nicotine est responsable du phénomène d’accoutumance physique au tabac ce qui rend le sevrage si difficile.

En se fixant sur certaines cellules du cerveau, elle procure des sensations de plaisir.

Quand le taux de nicotine baisse, vous ressentez une sensation de manque qui ne cessera qu’avec la prochaine cigarette.

Je pense arrêter de fumer

 

C’est très bien car arrêter de fumer est l’une des toutes premières nécessités pour diminuer votre risque cardiovasculaire. Cette décision est la première condition indispensable…

Votre médecin peut vous aider mais vous pourrez également trouver des informations auprès de :

Voyages


Avant de partir, consultez votre médecin traitant

Il pourra vous conseiller et vous donner une ordonnance spéciale avec le nom international de vos médicaments. Emportez avec vous cette ordonnance, votre dernier électrocardiogramme et votre dernier compte rendu d’hospitalisation.

Prévoyez suffisamment de médicaments, voire un peu plus, et gardez-les avec vous.

Si vous prenez l’avion, prenez vos médicaments dans votre bagage à main. Au contrôle, on vous demandera votre ordonnance. Les recommandations usuelles sont de boire de l’eau et de marcher régulièrement.

Si vous êtes porteur d’un pacemaker et /ou d’un défibrillateur, montrez votre carte pour éviter de passer sous le portillon de sécurité.

En cas de décalage horaire, adaptez l’heure de prise de vos médicaments avec l’accord de votre médecin traitant.

Pour ce qui est de la conduite, il est préférable d’en discuter avec votre cardiologue ou avec votre chirurgien. Il faut garder à l’esprit que certains médicaments diminuent la vigilance (voir le pictogramme sur les boîtes) et que certaines interventions nécessitent du repos.

Quand vous êtes en vacances, vous changez vos habitudes ce qui est bon pour le moral mais vous devez quand même vous méfier des écarts de régime. Amusez vous mais continuez de faire attention à votre santé.

Climats

Lors du choix de vos vacances, prenez en compte le climat (vent, froid, chaleur) et l’altitude.

Les conditions climatiques peuvent vous fatiguer. Prévoyez du temps pour vous reposer et, si il fait chaud, mettez vous à l’ombre et buvez de l’eau pour éviter de vous déshydrater.

Plus vous montez en altitude, moins il y a d’oxygène. Si vous prévoyez un séjour en montagne, discutez-en avec votre cardiologue pour qu’il vous conseille.

Activité sexuelle

Pas de restriction particulière.

Il faut savoir que certains médicaments, ou votre état de santé, peuvent influencer votre libido et/ou, pour les hommes, votre capacité d’avoir une érection.
Si c’est votre cas, parlez-en à votre cardiologue. Au besoin, il pourra vous proposer un traitement médicamenteux.

Quand consulter ?

Suite à votre passage à l’hôpital, vous et votre médecin traitant, recevrez un compte rendu détaillé de votre hospitalisation.

Dans le mois suivant votre sortie, il est indispensable de consulter votre médecin traitant qui prendra en charge le suivi immédiat et à long terme de votre maladie cardio vasculaire.

Mais en cas de douleur ou de fièvre, il faut consulter votre médecin traitant.

En cas de douleur persistante ou de faiblesse inexpliquée n’hésitez pas à appeler le SAMU (15).

Le 100%

C’est une prise en charge financière complète et rétroactive de la maladie (consultation, examens, médicaments…) par la sécurité sociale.

La demande initiale doit être faite par le médecin traitant. La prise en charge ne couvre que les soins en rapport avec la pathologie ayant donné droit au 100%.