Fibrillation atriale

Pour se contracter, le cœur a besoin d’électricité. Cette électricité est envoyée par le nœud sinusal puis propagée via le faisceau de his ce qui entraîne une contraction du muscle cardiaque. Le pouls est, dans ces conditions, régulier.

Quand on vous dit que vous avez de la FA (fibrillation atriale), vous avez ce qu’on appelle une arythmie (rythme cardiaque irrégulier). L’activité électrique des oreillettes (parties du haut de votre cœur) n’est plus organisée et elle est rapide. Le pouls est, dans ces conditions, irrégulier.

Que peut-il arriver ?

  • L’activité électrique des oreillettes n’étant plus organisée, celles-ci n’arrive plus à se contracter efficacement ce qui favorise la formation de caillots. Ces caillots peuvent migrer dans la circulation sanguine et bloquer le passage du sang. Ceci peut, par exemple, provoquer un AVC.
  • La tachyarythmie (battement rapide et irrégulier du cœur) occasionnée par la FA diminue la capacité de votre cœur à éjecter le sang (fraction d’éjection) et le rend moins efficace ce qui provoque une insuffisance cardiaque.

Quels sont les signes et symptômes ?

  • Fatigue, étourdissement et malaise (jusqu’à perte de connaissance)
  • Battements rapides et irréguliers du cœur
  • Palpitations
  • Douleur ou oppression à la poitrine
  • Essoufflement

Qu’est-ce que l’AVC ?

L’accident vasculaire cérébral (AVC) est due à l’absence de circulation du sang dans une partie du cerveau. Il manque alors d’oxygène et de nourriture.
Les cellules cérébrales (neurones) souffrent et meurent si la circulation n’est pas rétablie : ce qui peut laisser des séquelles neurologiques.

Quels sont les signes et symptômes de l’AVC ?

  • Faiblesse, engourdissement ou paralysie d’une partie du corps
  • Difficulté à parler
  • Affaissement d’un côté de la bouche

Que faire dans ce cas ?

Il faut faire vite le 15 ! C’est une urgence vitale.

Comment prévient-on la formation des caillots ?

Selon votre état de santé, votre médecin vous proposera un traitement anticoagulant.

Comment soigne-t-on la FA ?

Selon vos symptômes et votre état de santé, le cardiologue personnalisera votre traitement.

Il vous proposera :

  • Un traitement médicamenteux :
    – un anti-arythmique
    – un bétabloquant
  • Une intervention :
    – une cardioversion électrique
    – une ablation par cathétérisme

Pour en savoir plus


Bibliographies

  • Isnard R. et Lacroix D. (2015). Cardiologie. Elservier Masson : Issy-les-Moulineaux
  • Lang F. et Silbernagle S. (2000). Atlas de poche de physiopathologie. Flammarion : Paris